Cyclone Matthew : What is it ?

Comme vous le savez, la Martinique a été touchée récemment par la tempête tropicale Matthew, qui est ensuite devenue un Ouragan Majeur. Etant en plein cœur de ce phénomène, Les Petits Reporters partagent avec vous cette expérience.

 

 

1/ Cyclone tropical : Nos explications

 

En grec ancien, le terme cyclone signifie « cercle ».

Les marins de la fin du XVIII ème siècle se représentaient ce phénomène comme un serpent qui s'enroule sur lui même.

Attention, il existe une confusion avec le terme cyclone. En effet, dans la zone Océan Indien, il est utilisé pour définir un phénomène avec des vents supérieurs à 118km/h et possédant un œil en son centre. Alors que chez nous, dans la zone Atlantique Nord, on appelle celui-ci un Ouragan.

 

Le cyclone tropical se définit en fait en 4 niveaux de puissance :

La Dépression Tropicale: (Vents inférieurs à 63 km/h)

La Tempête Tropicale: (Vents entre 64 km/h et 117 km/h)

L'Ouragan de 1 à 2: Oeil en son centre et vents entre 118km/h et 157 km/h)

L'Ouragan Majeur de 3 à 5: (Oeil en son centre et vents supérieurs à 158 km/h)

 

Concernant Matthew, il a été enregistré en Martinique à 126 km/h en rafale.

 

Cependant, il n'était alors qu'au stade de tempête tropicale, à cause de l'absence d'un œil en son centre.

 


 

2/ Les niveaux de vigilance de MétéoFrance

 

En Martinique, le code couleur employé par MétéoFrance est similaire à celui utilisé dans l'Hexagone.

Cependant, il faut bien consulter l'annotation qui suit l'alerte et sa couleur ! 

En effet, en plus des risques classiques (fortes pluies, vents forts, mer dangereuse, etc …), il existe pour les Antilles Françaises la mention vigilance cyclonique. De ce fait, il a été rajouté pour l'Outre-Mer 2 couleurs supplémentaires: Violet et Gris :

 

Au total, 5 couleurs à retenir avant, pendant et après le passage du phénomène cyclonique :

Jaune    : Soyez attentifs

Orange : Préparez-vous

Rouge  : Protégez-vous

Violet   : Confinez-vous

Gris      : Restez Prudents

 

Quand nous sommes arrivés en Martinique, des consignes individuelles nous ont été données.

 

 

3/ Matthew le monstre

 

Le dernier cyclone qui a provoqué d'importants dégâts en Martinique a été Dean en 2007, il fut alors classé Ouragan.

Tout comme ce dernier, Matthew s'est intensifié à son entrée en mer des Caraïbes et a atteint le stade maximal d'Ouragan Majeur de niveau 5.

La trajectoire calculée par le NHC* (National Hurricane Center) prévoit un passage dans la zone Haiti - Cuba - Bahamas.

*Le NHC est l'agence de surveillance cyclonique des USA, elle est basée à Miami en Floride. Elle produit des prévisions très précises et fiables sur son site internet : http://www.nhc.noaa.gov

La récurrence d'un passage d'Ouragan Majeur aux Antilles est d'environ 1 tous les 10 ans.

 

Chaque année, la période cyclonique se déroule de juin à novembre mais tout particulièrement d’août à octobre.

 

 

4/ Les Petits Reporters dans la tempête

 

Dès que la vigilance Orange Cyclonique a été diffusée, nous avons préparé notre logement.

Barbecue, tables et chaises de jardin ont été mis à l'abri. Toutefois, nous avions décidé de laisser à l’extérieur le scooter et le SPA puisque rien ne laissait présager un Ouragan. Le plein de la voiture effectué, nous avons ensuite préparé la caisse de survie et mis en sécurité nos papiers.

Nous sommes restés confinés avec Flash dès 13h et avons attendu que le phénomène passe...

Par chance et contrairement à beaucoup de martiniquais, l'eau courante et l’électricité n'ont jamais été coupées.

Après le passage de Matthew, nous avons constaté les dégâts à l'extérieur. De notre côté, seuls le grillage et les canisses ont été endommagés.

Nos bananiers et nos arbres ont tenu le choc contrairement à ceux de nos voisins.

Le dégagement des routes a été réalisé de manière rapide et professionnelle par le 33 ème RIMA de l'Armée de Terre.

Un grand merci également à tous les services communaux et aux renforts d'EDF venus de Guadeloupe et de Guyane.

 

Nos pensées vont vers toutes les victimes de cette catastrophe naturelle.

 

*Source Photos et Vidéos : 

- NASA - Youtube 

- NHC 

- Facebook Forces Armées aux Antilles 


Écrire commentaire

Commentaires : 9
  • #1

    Alice (jeudi, 06 octobre 2016 06:14)

    Super Article c'est vraiment intéressant

  • #2

    Noëmie (jeudi, 06 octobre 2016 09:30)

    Oui super article j aime bien lire et vous suivre. On a eu des arbres arrachés j ai plus eu peur que de mal mais bon.

  • #3

    Olivia (vendredi, 07 octobre 2016 14:44)

    Merci Alice et Noëmie :-) . A travers cet article nous avons essayé de répondre au mieux aux questions qu'on nous pose. Merci pour l'intérêt que vous portez à nos articles :-)

  • #4

    Ness (samedi, 08 octobre 2016 11:55)

    C'est un bon article et c'est triste ce qui arrive à Haïti les pauvres

  • #5

    Oli (dimanche, 09 octobre 2016 12:28)

    Oui Ness le bilan de Matthew est lourd :-(

  • #6

    Estelle (lundi, 10 octobre 2016 13:09)

    Ça me fait trop peur !!! J'espère ne pas voir d'ouragan pandant mon séjour en Martinique

  • #7

    Oli (mercredi, 12 octobre 2016 21:29)

    Coucou Estelle, je te comprends perso je t'avoue que Matthew est mon 1er phénomène cyclonique et j'espère le dernier ;-)

  • #8

    Delphine (vendredi, 14 octobre 2016 14:02)

    C'est clair que c'était une nuit agitée lol mais heureusement ici quand il est passé il était encore tempête. Je m'en souviendrais de ma dernière année lol

  • #9

    Vanessa (dimanche, 10 septembre 2017 16:29)

    C'est d'actualité vous allez re écrire un article sur Irma et José? En tous cas moi votre article sur les couleurs et tout à été utile donc Merci on a mit le siteNHC en application sur nos tel donc on est toujours informé.
    A bientot :-)